Symetrix à la rencontre de l’Asie Centrale avec le projet R&D Tempus Promis

Peu connus en France, des pays comme le Kirghizistan, le Turkménistan, le Tadjikistan ou l’Ouzbékistan gagnent à être connus tant par leur riche culture que par les problématiques de formation auxquelles ils se trouvent confrontés.
C’est ce qu’entreprend Symetrix à travers sa contribution au projet de recherche Tempus Promis mené par l’Université Pierre Mendès-France et auxquelles participent plusieurs universités d’Europe (France, Allemagne, Finlande, Pologne et Lituanie) et d’Asie Centrale précédemment indiqués.
Après le premier meeting de coordination à Grenoble au mois de mars 2014 et le second à Tashkent (Ouzbékistan) au mois de septembre 2014, Symetrix a retrouvé cette semaine à Berlin les partenaires du projet. Trois jours pendant lesquels nous avons pu avancer dans la conception de nouveaux diplômes de Masters innovants qui soient adaptés aux spécificités de chaque pays partenaire.
Symetrix a notamment partagé son domaine d’expertise en contribuant aux réflexions liées à la pédagogie et à la digitalisation de la formation.
Durant ces 3 jours, nous avons développé de riches échanges autour de la pédagogie dite inversée et de la techno-pédagogie, avec l’utilisation de Moodle comme support à la fois de travail au sein du projet que d’utilisation dans le cadre des nouveaux Master qui seront mis en place et expérimentés durant le projet.
Autre point d’intérêt dans le cadre de cette rencontre berlinoise, notre visite dans les locaux d’eLeDia (unique partenaire moodle en Allemagne) et avec qui nous avons discuté de Moodle, des moyens de le développer et de l’améliorer. Une rencontre passionnante qui renforce davantage notre volonté de développer Moodle au service de tous les apprentissages.