ERDF/Symetrix Saison 3 : silence, moteur, ACTION !

Le renouveau de la formation par le jeu passe par l’utilisation des médias. Depuis 3 ans la société Symetrix tourne avec son partenaire Envie de Tempête, les Enquêtes électriques d’ERDF. Cette semaine a eu lieu le tournage du premier épisode de la 3 ème saison des enquêtes électriques.

Que sont les enquêtes électriques ?

Tous les ans, lors de maintenances techniques, des employés d’ERDF sont victimes de graves accidents, les conséquences peuvent être dramatiques, pour la victime, pour ses proches, pour ses collègues. Pour mieux comprendre l’origine, les causes et les conséquences de ces accidents, ERDF a commandité la société Symetrix pour traiter du sujet de la sécurité. Basé sur des faits réels, les enquêtes électriques sont des activités pédagogiques à mi chemin entre le film et le jeu d’enquête. Le jeu met en scène une enquêtrice, Emilie Deschamps jouée par l’actrice professionnelle Lucie Jeanne, 
Le tournage à Orléans est placé sous le signe des premières : première fois que les enquêtes sont tournées au sud de la Loire, première fois que le sujet est élargi vers les conséquences pour les clients, première participation du jeune réalisateur Arnaud Aussibal.
Sous la lumière du flash
Le scénario de cette enquête nous entraîne à la suite d’Emilie Deschamps en train de faire ses courses. Alors qu’elle remplit son caddie les lumières du magasin s’éteignent subitement. Une coupure de courant ?
Non, les conséquences d’un accident électrique ayant eu lieu dans le poste de transformation du magasin où un agent effectuait une intervention.
Elle va rencontrer les divers témoins de l’accident. L’agent d’ERDF, en tant qu’investigateur pourra consulter ces témoignages, ces mises en situations filmées, des documents officiels, pour émettre son opinion sur les causes de l’accident, et résoudre l’enquête.
Des moyens conséquents
Pour les besoins de cette enquête l’équipe de tournage a investi le Carrefour Market d’Orléans. 35 figurants, ont participé à ce tournage de 4 jours rendu possible grâce à la bienveillance et l’accueil de la direction du supermarché. Bénévolement, ils nous ont permis de tourner jusqu’à minuit se prêtant au jeu de la figuration. 4 camions de pompiers, de nombreux agents d’ERDF ont  fait de ce tournage une réussite.
Il me faut aussi parler de l’excellente équipe d’envie de tempête, Celie, Margot, Nicolas, Arnaud et Arnaud qui ont donné de leur personne tout au long de ces 3 jours.
Prochaine étape le montage du film et sa transformation en enquête ludo-pédagogique.