Symetrix à la rencontre de l’Asie Centrale avec le projet R&D Tempus Promis

Peu connus en France, des pays comme le Kirghizistan, le Turkménistan, le Tadjikistan ou l’Ouzbékistan gagnent à être connus tant par leur riche culture que par les problématiques de formation auxquelles ils se trouvent confrontés.
C’est ce qu’entreprend Symetrix à travers sa contribution au projet de recherche Tempus Promis mené par l’Université Pierre Mendès-France et auxquelles participent plusieurs universités d’Europe (France, Allemagne, Finlande, Pologne et Lituanie) et d’Asie Centrale précédemment indiqués.
Après le premier meeting de coordination à Grenoble au mois de mars 2014 et le second à Tashkent (Ouzbékistan) au mois de septembre 2014, Symetrix a retrouvé cette semaine à Berlin les partenaires du projet. Trois jours pendant lesquels nous avons pu avancer dans la conception de nouveaux diplômes de Masters innovants qui soient adaptés aux spécificités de chaque pays partenaire.
Symetrix a notamment partagé son domaine d’expertise en contribuant aux réflexions liées à la pédagogie et à la digitalisation de la formation.
Durant ces 3 jours, nous avons développé de riches échanges autour de la pédagogie dite inversée et de la techno-pédagogie, avec l’utilisation de Moodle comme support à la fois de travail au sein du projet que d’utilisation dans le cadre des nouveaux Master qui seront mis en place et expérimentés durant le projet.
Autre point d’intérêt dans le cadre de cette rencontre berlinoise, notre visite dans les locaux d’eLeDia (unique partenaire moodle en Allemagne) et avec qui nous avons discuté de Moodle, des moyens de le développer et de l’améliorer. Une rencontre passionnante qui renforce davantage notre volonté de développer Moodle au service de tous les apprentissages.

erdf enquête électrique serious game sgs

Serious Game : Les techniciens d’ERDF mènent l’enquête…pédagogique.

ERDF utilise des serious games sous forme d’enquêtes policières interactives pour sensibiliser ses agents au risque électrique.

Pour sensibiliser ses techniciens au risque électrique et les inciter à la prévention, ERDF leur fait  résoudre des enquêtes policières construites à partir d’accidents réels. Il s’agit de modules de formation interactifs conçus par Symetrix, avec des supports vidéos, photos, des documents  papiers, et animés en petits groupes par  les managers.

 LUDIQUE ET INNOVANT

«Nous avons constaté en 2012 une recrudescence des accidents liés au risque électrique, qui représentent 5% de nos accidents annuels. Nous avons pensé que les fiches de prévention adressées à tous les agents après chaque accident n’étaient pas assez efficaces et qu’il fallait marquer les esprits par un outil ludique et innovant», explique Jean-Philippe Hugon, qui suit l’accidentologie à la Direction Santé et Sécurité d’ERDF.

Symetrix, spécialiste du serious game et déjà connu d’ERDF, a donc  proposé ces enquêtes interactives avec supports vidéos : Un enquêteur arrive sur les lieux de l’accident un incendie s’est déclaré dans le local électrique d’un magasin, par exemple, où un technicien vient d’intervenir, ou bien, un câble électrique est tombé sur le camion de service, blessant un agent.
«A partir de ces situations, les participants choisissent des pistes d’investigation – témoignages filmés des protagonistes, documents de travail, plans d’intervention, notes de service, photos, etc. – afin de reconstituer l’enchaînement des faits et d’identifier les défaillances des agents », explique Virginie Rosset, Directrice de Production à Symetrix.

La résolution d’une enquête dure deux heures et demie. Le module comprend un kit de jeu sur clé USB et un guide d’animation destiné au  manager, qui doit insister sur les mesures de prévention. Cet outil visant avant tout la sensibilisation, ERDF n’a pas souhaité intégrer de système d’évaluation.

Depuis 2012, l’entreprise a fait réaliser sept enquêtes, et deux autres sont en cours. Chacune d’elles cible un type d’accident et une catégorie de techniciens concernée par ce risque. Les quatre premières ont été déployées auprès de 15000 agents, les suivantes concernaient quelques métiers spécifiques.
«Je décide en lien avec les préventeurs sur quels accidents il convient de faire passer des messages au niveau national, puis Symetrix étudie la faisabilité d’une enquête et redécoupe l’histoire pour la scénariser » explique Jean-Philippe Hugon. ERDF cherche ensuite parmi ses agents une équipe de volontaires qui acceptent de participer et d’être filmés comme témoins ou protagonistes de l’histoire sur le lieu de l’accident.

« Le tournage vidéo coûte cher, mais cela donne un aspect  réaliste qui a plus d’impact qu’un dessin animé», souligne-t-il. Les tarifs de Symetrix  pour ce type de serious  game avec tournage vidéo vallent entre 40 000 et 60 000 euros. En plus du prix de la prestation, ERDF investit environ la moitié de cette somme pour le travail en amont, la conception des guides d’animation et la mise à disposition d’agents pendant  le tournage. « En termes de bilan, nous avons de bons retours de la filière prévention, et même si le nombre d’accidents électriques n’a pas diminué, les erreurs traitées dans les enquêtes ne se sont pas reproduites par  la suite », conclut Jean-Philippe Hugon.

Article de Mariette KAMMERER
Entreprise et Carrière, Nov/Déc 2014

ERDF/Symetrix Saison 3 : silence, moteur, ACTION !

Le renouveau de la formation par le jeu passe par l’utilisation des médias. Depuis 3 ans la société Symetrix tourne avec son partenaire Envie de Tempête, les Enquêtes électriques d’ERDF. Cette semaine a eu lieu le tournage du premier épisode de la 3 ème saison des enquêtes électriques.

Que sont les enquêtes électriques ?

Tous les ans, lors de maintenances techniques, des employés d’ERDF sont victimes de graves accidents, les conséquences peuvent être dramatiques, pour la victime, pour ses proches, pour ses collègues. Pour mieux comprendre l’origine, les causes et les conséquences de ces accidents, ERDF a commandité la société Symetrix pour traiter du sujet de la sécurité. Basé sur des faits réels, les enquêtes électriques sont des activités pédagogiques à mi chemin entre le film et le jeu d’enquête. Le jeu met en scène une enquêtrice, Emilie Deschamps jouée par l’actrice professionnelle Lucie Jeanne, 
Le tournage à Orléans est placé sous le signe des premières : première fois que les enquêtes sont tournées au sud de la Loire, première fois que le sujet est élargi vers les conséquences pour les clients, première participation du jeune réalisateur Arnaud Aussibal.
Sous la lumière du flash
Le scénario de cette enquête nous entraîne à la suite d’Emilie Deschamps en train de faire ses courses. Alors qu’elle remplit son caddie les lumières du magasin s’éteignent subitement. Une coupure de courant ?
Non, les conséquences d’un accident électrique ayant eu lieu dans le poste de transformation du magasin où un agent effectuait une intervention.
Elle va rencontrer les divers témoins de l’accident. L’agent d’ERDF, en tant qu’investigateur pourra consulter ces témoignages, ces mises en situations filmées, des documents officiels, pour émettre son opinion sur les causes de l’accident, et résoudre l’enquête.
Des moyens conséquents
Pour les besoins de cette enquête l’équipe de tournage a investi le Carrefour Market d’Orléans. 35 figurants, ont participé à ce tournage de 4 jours rendu possible grâce à la bienveillance et l’accueil de la direction du supermarché. Bénévolement, ils nous ont permis de tourner jusqu’à minuit se prêtant au jeu de la figuration. 4 camions de pompiers, de nombreux agents d’ERDF ont  fait de ce tournage une réussite.
Il me faut aussi parler de l’excellente équipe d’envie de tempête, Celie, Margot, Nicolas, Arnaud et Arnaud qui ont donné de leur personne tout au long de ces 3 jours.
Prochaine étape le montage du film et sa transformation en enquête ludo-pédagogique.

Symetrix, GEM et l’innovation

Symetrix et Grenoble Ecole de Management aiment travailler ensemble ! Quand Hélène Michel nous a proposé de participer aux Live Innovation Cases, dans le cadre de la formation d’étudiants de Master 1, nous avons donc accepté sans hésitation.

Les principes :

  • une mise en situation pour former au management de l’innovation,
  • sur une durée de 4 mois (de janvier à avril),
  • des groupes de 40 étudiants,
  • au sein de chaque groupe des équipes de 6 étudiants, une problématique d’innovation pour un client commanditaire, le but étant de définir des solutions innovantes répondant à la problématique exposée.

Dans notre cas, Symetrix est l‘une de ces entreprises commanditaires et la problématique présentée est la suivante : dans le contexte de la formation professionnelle en entreprise, quelles pourraient être les futures solutions de formation utilisant le jeu ? Dans ce domaine, comment Symetrix pourrait se démarquer de la concurrence ?

Après une première phase de réflexion créative, les 6 idées les plus prometteuses ont été retenues, et les 40 étudiants sont maintenant en train de les étoffer…

Résultats de ce process de management de l’innovation le 11 avril : à l’issue d’une soutenance réalisée par chaque équipe, l’innovation la plus prometteuse sera désignée !

Le Serious Game Session® chez EDF

Retour en images sur le projet de Serious Game Session® développé pour le compte d’EDF, pour la formation des nouveaux arrivants aux fondamentaux de la direction commerce.

4 minutes pour voir ou revoir le témoignage des commanditaires du projet et le retour d’expériences des apprenants.

Bon visionnage !

 

Nouveau projet Serious Game Session avec Le Conservateur

Dans le cadre de formations pour les conseillers en patrimoine, Le Conservateur a sollicité l’agence d’événementiel Barocco et Symetrix pour la réalisation d’un Serious Game Session, avec utilisation de supports tactiles de type iPad.

« Pour atteindre la planète Solvabilité, les équipes voyagent dans l’hyper-espace en répondant aux questions sur le contenu des conférences. Mais pas question de s’endormir pendant les exposés au risque de voir son vaisseau pulvérisé par un astéroide… ».

Serious Game Session Le Conservateur

Nouveau projet avec les mutuelles SHAM

Pour compléter leur catalogue de formations à distance dédiées aux acteurs de la santé, SHAM renouvelle aujourd’hui sa confiance à Symetrix pour la conception pédagogique et la réalisation multimédia de 2 nouveaux modules e-Learning.

Livraison prévue pour janvier 2011.

Nouveau projet avec Crédit Agricole CIB

Le Crédit Agricole CIB, banque de financement et d’investissement du Groupe Crédit Agricole, confie aujourd’hui sa confiance à Symetrix, pour la conception et la réalisation d’un module e-Learning dédié à la sensibilisation de ses collaborateurs à la gestion des contreparties.Ce module de 30 minutes sera disponible en fançais et en anglais.

Livraison prévue pour avril 2011.

Nouveau projet avec Saint-Gobain

Saint-Gobain fait aujourd’hui appel aux services de Symetrix, en partenariat avec XPERTEAM, pour former ses collaborateurs à l’Ingénierie Pédagogique Multimédia.

Nouveau projet avec Veolia Water

Veolia confie aujourd’hui à Symetrix et XPERTeam, la réalisation d’un module e-Learning dédié à la vente de leurs systèmes AQUAFAB.

Plus de détails à la livraison du projet …