Aujourd’hui, c’est RACI !

Mon projet est long et complexe… J’ai beaucoup d’interlocuteurs… Je ne sais pas QUI fait QUOI… Les avis divergent… Je ne sais pas par où commencer

Vous avez déjà vécu ce genre de problématique : cet article est fait pour vous !

Une « matrice RACI », à quoi ça sert ?

Simplifier la méthodologie de gestion de projet.

Renseignée au lancement d’un projet, la matrice RACI est un outil simplissime pour affiner la granularité des livrables et identifier le rôle de chaque membre de l’équipe projet.

Qu’est-ce que « RACI » veut dire ?

« R » vaut pour « Réalisateur » : c’est celui qui réalise une action (en général, c’est le prestataire)

« A » vaut pour « Autorité » : c’est le responsable-valideur ; il tranche (il peut être le destinataire principal de tous les mails échangés)

« C » vaut pour « Contributeur » : c’est celui qui participe, sans avoir le dernier mot (il est plutôt en copie des mails)

« I » vaut pour « Informé » : c’est le rôle le plus neutre ; on n’attend aucune action réelle de sa part (on lui transmet seulement pour information un mail ou un compte-rendu)

Comment ça marche ?

On renseigne la matrice RACI au lancement d’un nouveau projet.

En face de chaque tâche ou livrable attendu (un par ligne), on liste les membres du projet (un par colonne). Les participants échangent et définissent les rôles de chacun. Les initiales du rôle sont alors renseignées dans la matrice. Un membre peut avoir plusieurs rôles, selon les opérations menées.

Ainsi, à l’issue d’une réunion de lancement, par exemple, on sait QUI fait QUOI, COMMENT, en terme de rôles sur chaque livrable.

tableau RACI

David COSTA, consultant en formation