La conception de Learning Role-Playing Games

Un titre quelque peu « raccourci » pour présenter le fruit d’un travail de trois années de « dur labeur » réalisé par Christelle MARIAIS, Docteure en sciences cognitives, dans le cadre de sa thèse CIFRE (en partenariat avec le Laboratoire d’Informatique de Grenoble et Symetrix) sur le thème : « Modèles pour la conception de Learning Role-Playing Games en formation professionnelle ».

Résumé en quelques lignes de cette thèse.

L’évolution des besoins de la formation professionnelle continue en entreprise, ainsi que la modification des exigences des apprenants font apparaître de nouveaux enjeux. Il s’agit en particulier de proposer des solutions de formation combinant efficacité pédagogique et engagement des participants. Ces enjeux, associés au contexte socio-technologique actuel, orientent de plus en plus vers l’utilisation du jeu pour la formation. Cette orientation a nécessairement une influence sur le métier des concepteurs pédagogiques chargés de définir des dispositifs de formation, que ce soit au sein de sociétés prestataires spécialisées en ingénierie de formation ou au sein de services de formation internes aux entreprises.

Ce travail de thèse a été réalisé en partenariat avec la société Symetrix dans le cadre d’une convention CIFRE. Il vise à apporter une contribution pour assister les concepteurs dans la création de dispositifs de formation adaptés et dans la communication autour des solutions conçues. Pour répondre aux contraintes particulières du terrain d’application ciblé, nous basons notre approche de l’utilisation du jeu pour la formation sur la conception de Learning Role-Playing Games (LRPG) ou jeux de rôle pour l’apprentissage, dispositifs de formation collectifs basés notamment sur des principes du jeu de rôle.

Dans un premier temps, afin de cerner notre objet d’étude et de définir des hypothèses de travail, nous avons mené une étude exploratoire et structurante des domaines liés à l’intégration du jeu dans la formation. Cette étude, qui touche à plusieurs disciplines (sciences de l’éducation, sciences cognitives, sciences de l’information et de la communication, informatique), et les hypothèses formulées ont guidé l’élaboration des propositions destinées à répondre à la problématique d’assistance visée. Une démarche globale pour la conception de scénarios LRPG a ainsi été définie pour structurer l’activité des concepteurs. Cette démarche a la particularité de mettre en œuvre une approche axant la réflexion sur des facteurs de motivation de l’apprenant : sept ressorts de jeu applicables à un dispositif de formation ont été définis. Dans notre approche, le langage de formalisation ScenLRPG, exprimé à l’aide d’un système de notation visuel, est proposé pour soutenir plus spécifiquement la conception d’esquisses de scénarios et la communication entre les acteurs du projet.

Deux outils d’assistance implémentant ces propositions ont été mis au point. Ils ont été utilisés au cours d’expérimentations validant l’intérêt de nos propositions pour assister la conception de scénarios LRPG et mettant en évidence certains manques ou ajustements nécessaires. Les conclusions détaillent plusieurs perspectives de recherche ouvertes par ce travail s’inscrivant dans un secteur en pleine mutation.