Agile Grenoble : on y était !

Mardi 23 novembre 2010 se déroulait à deux pas de nos locaux l’Agile Grenoble. Avec près de 450 participants, il s’agit jusqu’à présent du plus important rassemblement sur l’agilité en France. L’occasion était belle pour Symetrix de compléter ses connaissances sur ces méthodologies de développement et partager ses pratiques de développement avec d’autres « agileux ».

Rappelons tout d’abord que l’agilité est un ensemble de pratiques souvent associées au développement informatique et qui vise à adapter en continu et de manière itérative la production de code aux besoins client.

L’agilité se fonde ainsi sur 4 grands principes tirés du Manifeste Agile rappelés par Claude Aubry :

  • privilégier l’interaction entre les personnes plutôt que les processus et les outils
  • privilégier un produit opérationnel plutôt qu’une documentation pléthorique
  • privilégier la collaboration avec le client plutôt que la négociation de contrat
  • privilégier la réactivité face au changement plutôt que le suivi d’un plan à tout prix.

Cet événement a été l’occasion de revoir les bases de la méthodologie SCRUM, la plus populaire des méthodes agiles, mais aussi d’approfondir nos connaissances sur Kanban, une méthode agile définie par Aslak Hellesoy comme une nouvelle tendance de l’agilité, et que nous avons récemment employé au sein de Symetrix pour mettre en œuvre un Serious Game Meeting pour Purina (voir billet à venir sur ce blog). Ce fût également l’occasion de découvrir et en apprendre davantage sur les meilleures pratiques en matière d’ingénierie logicielle (développement dirigé par les tests, intégration continue, …).

Parmi les nombreuses conférences d’intérêt qui ont émaillé cet événement, nous citerons les plus fondatrices : qu’il s’agisse du « Quatuor Annesci » qui a illustré l’importance de la communication dans les méthodes agiles par l’intermédiaire d’une expérience musicale pleine d’humour et de pertinence ; ou encore avec Pierre Vachon qui croyait « tout savoir » sur les User Stories, ces histoires qui permettent de formaliser le besoin client en les estimant et les priorisant de manière simple, concise et efficace ; la keynote de seconde partie de journée animée par Aslak Hellesoy, réputé comme l’un des 50 programmeurs Java les plus influents au monde, nous a sensibilisé sur les nouvelles tendances de l’agilité telles que la méthode Kanban, ou encore DevOps, l’ensemble de bonnes pratiques pour assurer la meilleure qualité de code possible pour nos développements.

Toujours engagé dans sa démarche d’amélioration continue, Symetrix tire un grand bénéfice de cette journée et vise d’ores et déjà à mettre en pratique la méthode Kanban sur plusieurs de ses projets.

En place depuis un an sur certains projets R&D, les méthodes agiles nous permettent d’améliorer non seulement la qualité de code de nos produits mais également le suivi de leur développement de l’expression des besoins à la livraison.

Dans cette perspective d’amélioration continue, l’Agile Grenoble nous aura permis en outre de mettre à jour nos connaissances sur ces méthodes et fournir à nos clients ce qu’ils sont toujours en droit d’attendre : le meilleur de nos compétences pour répondre à leur besoin.