Le Serious Game s’invite aux Assises du GDR I3 du CNRS

Les assises du GdR I3, qui se sont tenues cette année du 1er au 2 juillet 2010, constituent un moment privilégié d’échanges scientifiques des chercheurs de la communauté I3 « Information – Interaction – Intelligence ». Elles étaient centrées cette année sur le futur des 3I.

A cette occasion, Franck TARPIN-BERNARD, Vice-Président Systèmes du groupe SBT, est intervenu sur la thématique des Serious Games.

Présentation de l’intervention :

Nés il y a une vingtaine d’années sous la forme de jeux d’entreprise, les jeux sérieux ou « Serious Games » connaissent aujourd’hui un essor considérable. Derrière l’oxymore, se cache un domaine de recherche actif où l’on cherche à combiner efficacement les dimensions « action » et « émotion » de la pédagogie en rendant attrayantes la découverte de connaissances et la construction de compétences (aspect « Serious »), par une forme, des interactions, des règles et des objectifs ludiques (aspect « Games »).

Utilisant les ressorts de la résolution de problèmes, de la simulation et du jeu vidéo, ces logiciels reposent principalement sur la mise en situation des joueurs à travers des scénarios pédagogiques faisant interagir acteurs humains et agents artificiels dans des situations individuelles ou collaboratives.

Dans cet exposé nous définirons ce qui caractérise les jeux sérieux et dresseront un état de l’art du domaine. En soulignant les verrous scientifiques subsistant à ce jour, nous montrerons que si la dimension interactionnelle est naturellement clef, les enjeux portent aussi sur la modélisation des connaissances et l’introduction de processus intelligents (coaching, personnages non joueurs, etc.).

Retrouvez cette conférence en images en cliquant ici.