Cerveau et petit déjeuner font bon ménage

Plus spécialement sur la thématique des fonctions cognitives, une étude a récemment souligné l’importance du petit déjeuner pour préserver nos fonctions cérébrales.

C’est le repas le plus fréquemment sauté des trois que compte la journée, spécialement par les 19-29 ans, puisque seuls 64% prennent le temps de manger le matin.

Selon une enquête, les jeunes qui prennent leur petit déjeuner ont de meilleurs résultats scolaires, avec, entre autre, une meilleure concentration et une plus grande facilité à résoudre des problèmes. Un autre test a également montré que les performances en termes de mémoire étaient nettement améliorées après avoir pris un petit déjeuner. Pour lire la suite de l’article, cliquez ici.

Informations issues de la newsletter du 13 juillet 2010 de notre partenaire, HAPPYneuron.