Comment protéger sa mémoire – les conseils d’un ver de terre

Avec son millimètre de longueur, sa transparence, ses 300 neurones et ses 1000 cellules, le ver Caenorhabditis elegans (C. elegans) ne paye vraiment pas de mine. Il est pourtant très utilisé par les scientifiques dont l’objectif est d’augmenter la durée de vie des hommes en bonne santé.

Ainsi, la courte durée de vie (3 semaines) du ver C. elegans leur permet de rapidement vérifier les hypothèses et stratégies sur le vieillissement.

Une équipe de scientifiques a ainsi récemment trouvé que la restriction calorique et l’inhibition des récepteurs à l’insuline rendaient la mémoire du ver âgé plus performante mais pouvaient également multiplier par deux sa durée de vie et améliorer son apprentissage. Les mêmes mécanismes neuronaux étant en jeu chez le ver C. elegans et l’homme, qui sait, un jour peut-être nous vivrons en bonne santé jusqu’à 160 ans !

Pour lire l’article, cliquez ici.

Informations issues de la newsletter du 22 juin 2010 de notre partenaire HAPPYneuron, groupe SBT.