Un geek au salon des jeux

Du 22 au 25 octobre 2009 se sont tenues les journées internationales des jeux à ESSEN, en Allemagne.
Petit rapport en mots et en images d’un séjour haut en couleurs !

Incroyable ! 100 000 (période calme) à 300 000 visiteurs (le samedi) ont parcouru les allées de ce salon. Autant dire que ce qui semble être un marché de niche se révèle être aujourd’hui, un véritable marché de masse.

Une très grosse majorité des visiteurs est allemande ; les francophones (français, belges, suisses…) présents sur le salon représentent moins de 10% de la population. En effet, l’Allemagne ne souffre pas des mêmes préjugés que la France à l’égard du jeu.

Le salon était divisé en deux parties : l’une (la plus importante) était consacrée aux « boardgames » (ou jeux de plateau) ; l’autre, aux jeux de rôle. A noter que les très gros éditeurs de type HASBRO étaient absents, à croire que le Monopoly ou le Trivial Pursuit n’intéressent plus grand monde ! MATTEL, GOLIATH ou JUMBO ont fait de la figuration et les éditeurs « forts » aujourd’hui sont ASMODEE (France), DAYS OF WONDER (France/Etats-Unis) et KOSMOS (Allemagne).

A ESSEN, on joue et on consomme sur place ; on peut acheter frénétiquement les dernières nouveautés et leurs goodies au prix fort ou les « hits » plus anciens à prix cassés. On peut également faire dédicacer les jeux achetés par les auteurs présents.

De plus, certains stands ont fait le nécessaire pour attirer le public : jeu en 3D, personnel habillé en tenues anti-bactériologique, etc.

jeux_essen.jpg

La preuve est faite que ces jeux (autres que le Monopoly, Cluedo, Risk, Scrabble) inconnus du « grand public », font des ravages. Les éditeurs comme ASMODEE connaissent une croissance exponentielle ! Se reposant sur certains « hits » comme « Times-up », « Can’t stop » ou « Jungle Speed », ils sont en train de « damer le pion » aux deux géants que sont MATTEL & HASBRO.

A compter de début novembre, Symetrix s’attèlera à découvrir différents types de jeux de négociation, collaboratifs, d’optimisation, d’enchères, d’ambiance, d’actions, de hasard, de conquêtes, … pour parfaire sa culture « ludique » mais aussi enrichir ses connaissances pour le développement de ses Learning Games.

Avis aux amateurs : séances « récréatives » à la pause, entre 13h et 14h…