Connaissez-vous les EAP ?

A lire ce mois dans ElearningEuropa, l’article de Sandra Schaffert et Wolf Hilzenhaueur : « Sur la voie des environnements d’apprentissage personnels : sept aspects fondamentaux ».

Cet article nous intéresse particulièrement dans le cadre de notre projet Konstellations soutenu par l’OSEO.

Voici un aperçu du résumé :

« La pratique de l’apprentissage et de l’enseignement n’est pas prédéterminée : elle dépend toujours des outils et des systèmes utilisés. Le développement et le succès croissant des applications de logiciel social, telles que les blogs, les wikis et ce que l’on appelle « environnements d’apprentissage personnels », ou EAP, modifient, facilitent et remettent en question l’apprentissage sur Internet.
Les EAP, en particulier par opposition aux systèmes de gestion de l’apprentissage (SGA) traditionnels, ont rencontré un fort succès et sont sur le point de modifier le paradigme de l’apprentissage et de l’enseignement. Cet article essaie, d’une part, de poser les fondements d’une meilleure compréhension des concepts sous-jacents dans ces deux approches et, d’autre part, d’insister sur les conséquences et les difficultés que présentent les EAP et leur utilisation croissante pour l’apprentissage.

Nous avons identifié sept aspects pour lesquels ces changements sont les plus évidents ou nous paraissent les plus importants. En résumé, l’apprentissage dans le cadre d’EAP provoque des changements concernant : (1) le rôle de l’apprenant en tant que créateur actif et autodirigé du contenu, (2) la personnalisation grâce au soutien et aux données des membres de la communauté, (3) le contenu de l’apprentissage constituant un « bazar » infini, (4) le rôle crucial de la participation sociale, (5) la propriété des données de l’apprenant, (6) la signification de l’apprentissage auto-organisé pour la culture des établissements et organisations pédagogiques et (7) les aspects technologiques de l’utilisation d’outils de logiciel social et du regroupement de sources multiples.

Le grand nombre d’outils d’aide à la collaboration existant sur Internet indique clairement que les EAP et les outils de logiciel social ne sont pas qu’un feu de paille, mais mènent à une nouvelle notion de l’apprentissage et à une mesure du développement durable des compétences. Néanmoins, le développement et l’élaboration des approches et des idées existantes pour les EAP doivent être approfondis. Grâce à la discussion sur les évolutions liées au passage des SGA traditionnels aux EAP et sur les difficultés que présente cette évolution, cet article peut servir de base pour les décisions des apprenants, des enseignants et des institutions éducatives en faveur (ou à l’encontre) du concept technologique des EAP, à un niveau général et en tenant compte de ses implications pédagogiques. »