Symetrix et les femmes

En cette journée de la Femme, notre société devait marquer le coup, car Symetrix, c’est aussi des femmes (et heureusement !). Et je n’hésite pas à le clamer haut et fort : notre succès ne serait pas si grand sans la participation active de sa gente féminine.

Café, ménage, etc., nous sommes toutes affectées à des postes de première ligne (oui, ben vous pouvez rire mais si vous faites le café et que c’est le dernier paquet, faut être sacrément fortes pour aller l’annoncer !)

Ok, trêve de plaisanterie, (Il en reste du café !), les femmes comptent chez Symetrix. Des chiffres : nous sommes 12 femmes : 2 infographistes, 1 chercheuse, 7 conceptrices, 1 pilote et 1 assistante. Tous les métiers de la conception / production sont donc représentés. D’ailleurs à y regarder de plus près, en cas de sursaut sexiste et scission, nous survivrions parfaitement (idem à la maison entre nous soit dit, si on fait scission et qu’on garde le frigo, le mâle ne survit pas.)

Notre boss essaie bien d’endiguer le phénomène en envoyant des offres d’emploi totalement orientées : jeune (et jolie) société en pleine expansion cherche concepTEURS hommes (exclusivement), capables de tenir tête à l’équipe féminine 1ère division e-Learning (et armée). Bac littéraire s’abstenir. Sens de l’humour nécessaire, casque obligatoire. Peine perdue, c’est encore 3 stagiaires au féminin que nous avons accueillies depuis 1 mois.

Et malgré des bâtons de la taille de séquoias centenaires mis en travers de nos chemins (bonbons, gâteaux, sosies de George ou de Brad négligemment laissés à l’abandon régulièrement dans les couloirs) nous surmontons les épreuves avec brio, ajoutant notre pierre de taille à l’édifice Symetrix, de par notre conscience professionnelle et nos aptitudes exceptionnelles au travail.

…On n’est jamais si bien servies que par soi-même…