L’évaluation : comment évaluer des compétences ?

L’enjeu, dans un contexte de management des compétences et de formation professionnelle, est de pouvoir identifier les compétences, puis les évaluer pour favoriser leur maintien et le développement de nouvelles compétences.

Pour les identifier, on peut par exemple commencer par décrire ce qui relève de compétences transversales et ce qui relève de compétences spécifiques à un métier.

On peut ensuite découper plus finement les compétences ainsi identifiées en tâches à accomplir ou comportements à adopter. Les tâches et leurs effets correspondent en effet aux « performances » des apprenants (c’est-à-dire leur production).

Il faut donc envisager l’évaluation des compétences à travers l’évaluation des « performances » des apprenants, qui correspondent à la « mise en application, en pratique, de la compétence ». Ces performances vont servir de « révélateurs des compétences », et la manière la plus directe de les évaluer est l’utilisation de questionnaires d’évaluation.

Il est finalement possible de formaliser les performances que l’on souhaite évaluer chez l’apprenant à travers la définition d’objectifs pédagogiques spécifiques, à l’aide notamment de la taxonomie des objectifs cognitifs de Benjamin Bloom. Celui-ci propose une modélisation des compétences en 6 catégories et leur associe des verbes d’action traduisant des performances mesurables.

L’utilisation de la taxonomie de Bloom permet au concepteur pédagogique d’assurer l’efficacité d’une formation ou d’une évaluation par l’adoption d’une méthodologie qui associe directement les activités pédagogiques (tâches à réaliser) aux compétences visées (ensemble des tâches réalisées dans un contexte donné dont on peut mesurer les effets grâce aux performances des apprenants, lors de la réalisation de ces activités pédagogiques).

Extrait du livre blanc « Définir une stratégie d’évaluation en ligne » rédigé par Aurélie Despont, consultante e-learning chez Symetrix, et distribué par X-PERTeam.