L’évaluation : efficacité et motivation

Des recherches ont montré que, pour être efficace, l’évaluation doit :

  • être motivante pour l’apprenant ;
  • encourager une activité d’apprentissage soutenue ;
  • contribuer à la progression de l’apprenant ;
  • être faible en coût humain et facilement maintenable.

Nous nous intéressons plus particulièrement à la dimension motivationnelle de l’évaluation, qui pour nous est un élément primordial pour encourager une activité d’apprentissage soutenue et contribuer à la progression de l’apprenant.

En effet « L’évaluation joue un rôle primordial dans l’activité pédagogique, non seulement comme le moyen de vérifier les acquisitions mais aussi comme le moyen de motiver ces apprentissages et d’inciter les élèves à progresser. » Durand, 06 (1)

On doit donc « se servir de l’évaluation comme un « moteur » pour les apprentissages ». Cette approche se retrouve d’ailleurs dans d’autres travaux (2), dans lesquels « motiver » est une des finalités de l’évaluation, qui sert à « inciter à l’action, en particulier à combler les lacunes, à organiser et planifier son temps de travail, à adapter les comportements ».

L’évaluation des connaissances participe à la motivation à l’apprentissage car elle permet d’aborder des nouvelles notions, de vérifier l’acquisition de concepts et répéter l’information.

(1) DURAND, G., 2006, La scénarisation de l’évaluation des activités pédagogiques utilisant les Environnements Informatiques d’Apprentissage Humain, thèse en Informatique, Université de Savoie.
(2) D’après les travaux de Tourneur et al. (82)

Extrait du livre blanc « Définir une stratégie d’évaluation en ligne » rédigé par Aurélie Despont, consultante e-learning chez Symetrix, et distribué par X-PERTeam.